Sorties | Sorties/Expos

Demain Ouverture du Grand Musée du Parfum à Paris

15/12/2016

À partir de demain (16 décembre 2016) Paris pourra ajouter à sa longue liste de musées : le Grand Musée du Parfum, un musée d’un tout nouveau genre où innovation est liée à interaction.

En effet, lundi dernier, j’ai pu découvrir le Grand Musée du Parfum situé au 73 rue du Faubourg Saint-Honoré dans un sublime hôtel particulier qui accueillie la Maison Christian Lacroix à partir de 1987.

Aujourd’hui la façade du musée a été restaurée et l’architecture intérieure a été revue par l’agence Projectiles, spécialisée dans la muséographie et la scénographie (expo Tatoueurs-tatoués au musée Quai Branly – Jacques Chirac).

Le Grand Musée du Parfum possède une scénographie innovante permettant une expérience de visite considérablement interactive.

La visite n’est pas seulement contemplative mais aussi active : on sens, on touche et on écoute.

Le visiteur pourra se munir d’un « Carnet de visite olfactif » intégré au Smartguide (gratuit avec un système de géolocalisation) permettant de marquer ses préférences olfactives tout au long du parcours.

Le projet de ce nouveau musée est de mettre en lumière l’histoire mais aussi les secrets de fabrication du parfum par le biais d’installations interactives au sublime design réalisé suite à des appels à projet auprès de jeunes designers : Violette Houot avec Blossom et Harvey & John avec La collection de matières premières.

 

Le Grand Musée du Parfum souhaite transmettre au public les clefs de compréhension de l’univers du parfum en passant par son historique, sa conception, l’intention artistique du parfumeur mais aussi le fonctionnement de notre odorat.

 

La visite s’organise en trois étapes étendues sur trois étages :

Au niveau – 1, Histoire de Parfums : avec une salle consacrée au parfum au fil des siècles.

Galerie des séducteurs présentant les personnages ou les couples ayant influencer l’histoire du parfum (Napoléon consommait en moyenne 40L d’Eau de Cologne par mois !).

 

Sources sacrées renvoie à l’aspect mystique que le parfum a pu avoir en Égypte.

Photo by Irene de Rosen

Cabinet de curiosités présente les différentes évolutions du parfum et de ses usages en Occident du Moyen Âge au XIXème siècle. Dans cette salle, on peut trouver des dispositifs olfactifs (voir photo ci-dessous) nous permettant de sentir le Vinaigre des Quatre Voleurs ou bien L’Eau de la Reine de Hongrie, qui ont été reconstitués.

Photo by Irene de Rosen

Essor de la parfumerie française, cette galerie présente le tournant démocratique qu’a connu le parfum et l’appropriation de celui-ci par le monde de la haute couture.

Au niveau 2, Immersion sensorielle : apprendre à savoir ce qu’est une odeur, comment fonctionne le sens olfactif et l’expérimenter au travers de jeux.

 

Chimie des Odeurs et Sens olfactif, présentation scientifique de l’odorat. Nous possédons des millions de neurones olfactifs dans chacune de nos narines nous permettant de reconnaître des millions d’odorants.

Photo by Irene de Rosen

Jardin des Senteurs, initiation polysensorielle dans ce champ de fleurs imaginaires. N’hésitez pas à vous approches des têtes de fleurs et d’humer l’odeur qui s’en dégage.

Découvrez comment l’on capture les odeurs de la nature via le dispositif Headspace inventé par le Suisse Romain Kaiser dans les années 70. Une vidéo explicative est présentée par l’IFF (International Flavors & Fragrances : leader international dans la création de parfums et d’arôme).

Testez vos capacités olfactives en actionnant la manette des flacons intégrés au mur et signalez si vous sentez ou non. L’écran affichera le pourcentage de « ceux qui sentent » et de « ceux qui ne sentent » pas en fonction de leur profil (âge, sexe, origines).

 

Au niveau 3, L’Art du Parfumeur présente tout l’univers de ce dernier.

 

La collection de matières premières au superbe design vous permet de découvrir la palette du parfumeur. Chacune des sphères contient une matière à sentir et une description orale de celle-ci à écouter ensuite.

La mémoire olfactive des parfumeurs avec l’installation Blossom. Ce « rosier imaginaire », vous invite à sentir cinq interprétations de rose réalisées par cinq parfumeurs afin de vous montrer l’aspect subjectif d’une recomposition d’odorant par un parfumeur.

 

Le bureau du parfumeur vous dévoile que le parfum est une véritable œuvre de l’esprit du parfumeur.

 

Le laboratoire vous présente une orgue à parfums réalisés par Jason Bruges Studio mais je ne peux pas vous en dire plus car je n’ai pas eu le temps de bien le voir.

 

Se parfumer ? Dans cette salle, le musée présente l’acte de se parfumer et les idées reçues sur le parfum avec une coiffeuse présentant les avis des parfumeurs sur ce sujet.

Au RDC pour finir, vous pourrez trouver le Concept Store avec une sélection exclusive de parfums et des écrans vous permettant de visionner votre « Carnet de visite olfactif » et peut-être choisir le parfum qui vous correspond.

 

Le Grand Musée du Parfum est également une institution qui soutient la création contemporaine à travers des résidences d’artistes, des expositions de leurs œuvres dans les espaces d’exposition, la cour ou le jardin du musée.

De nombreuses disciplines artistiques vont ainsi dialoguer avec l’univers du parfum.

 

Informations pratiques

Horaires : du mardi au dimanche 10H30-19H, ouvert les jours fériés et ouvert le lundi pendant les vacances zone C.

 

Tarifs :

Adulte : 14,50 €

Enfant (6-12 ans) : 5€

Jeun (13-17 ans) : 9,50€

Tarifs réduits : 9,50€

 

N’hésitez pas à aller découvrir le musée pendant les vacances qui arrivent et partagez ensuite avec nous votre visite via les commentaires ci-dessous.

 

Belle visite !

 

Mathilde

 

%d blogueurs aiment cette page :