Expo Photo : I have a tale to tell by Sean Patrick Watters à l’Espace Fondation EDF

I have a tale to tellI have a tale to tell

Dès aujourd’hui, venez découvrir l’exposition-vente I have a tale to tell, A photographic journey by Sean Patrick Watters à l’Espace Fondation EDF à Paris.
Le photographe américain Sean Patrick Watters (né à Louiseville dans le Kentucky, US) offre un voyage photographique dans le nu masculin à travers 72 tirages sélectionnés.

I have a tale to tell

Ces photographies présentent de superbes nus masculins, en noir et blanc, dans l’intimité d’un appartement new-yorkais. La luminosité qui traverse les photographies et leurs scènes accentuent véritablement la sensualité de ces corps nus.
La diversité des plans avec des gros plans sur certaines parties du corps révèle la beauté, la poésie mais aussi la fragilité du corps masculin.

Cette capacité à sublimer le corps vient sûrement peut-être de l’ancienne carrière de danseur du photographe Sean Patrick Watters, qu’il a très vite abandonné pour se consacrer entièrement à la photographie. Il capte rapidement l’attention des grands magazines de mode et devient ainsi un photographe de mode.
Ainsi on comprend mieux pourquoi les hommes qu’il photographie sont aussi beaux ! C’est un véritable plaisir pour les yeux !

I have a tale to tell

Quelques clichés ne représentent pas ces corps d’Apollon mais de superbes paysages urbains ou scènes de rue à New York : les rues & les commerces d’Harlem mais aussi une photographie en couleur de Times Square. Il y a également deux très belles photographies représentant des fleurs dont Lauridsen Flower que j’ai beaucoup aimé. Autre photographie qui était sublime et pour laquelle j’aurais pu craquer, c’est Dam Square (réalisée à Amsterdam, 2012).

Car oui, I have a tale to tell est une « exposition-vente » c’est-à-dire que les photographies, qui sont des tirages uniques, sont à vendre : 950€ (dont 450€ sont défiscalisés)
Et le plus important à retenir de cette exposition-vente est que les produits des ventes seront reversés au fonds LINK de l’association AIDES.

Ces fonds permettront de financer les programmes « SPOT » de l’association qui créent des lieux d’accueil pour les personnes les plus vulnérables au VIH. Ces lieux sont des espaces cosy et intimistes avec tout ce qui se fait de mieux en matière de prévention et de dépistage.

I have a tale to tell

RDV donc à l’Espace de la Fondation EDF au 6 rue Récamier 75004 de 12h à 19h
Entrée Libre
Si vous avez les moyens : achetez un de ces 72 tirages mais dépêchez-vous car il y a déjà plusieurs petites pastilles rouges sur de nombreuses photographies…!

Post Navigation

%d blogueurs aiment cette page :