Culture Corner | Sorties/Expos

la Rétrospective Jeff Koons au Centre Pompidou

30/01/2015

Jeff Koons

La star du marché de l’art, connaissant une vente record de 58,4 millions de dollars (vente novembre Christie’s), est à l’honneur au Centre Pompidou jusqu’au 27 avril 2015.

 

Etant en vacances sur Paris pendant un mois, avant de retourner sur New York, j’ai fait le tour des grands expos du moment pour vous faire partager mes avis sur celles qui sont à ne pas rater.

 

La vente de Balloon Dog Orange en novembre chez Christie’s m’avait attristée. En effet, étudiante en histoire de l’art, savoir que des œuvres contemporaines ont dix fois plus de valeurs que nos plus grands peintres du XIXème siècle m’a un peu révoltée.
Lorsque j’ai su que le Centre Pompidou sous la direction de Bernard Blistène organisait une rétrospective sur Jeff Koons, que je ne connaissais dans un premier temps que par ses œuvres exposées au Château de Versailles il y a quelques années, je me suis dit que c’était l’occasion d’essayer de comprendre l’effervescence autour de ce grand nom de la scène contemporaine.

 

Armés de patience et bien emmitouflés dans nos parkas nous sommes allés visiter l’expo un samedi fin d’après-midi.

Un peu d’attente mais pas autant qu’on l’aurait pensé.

L’exposition est organisée chronologiquement, c’est-à-dire de 1979 à aujourd’hui, et également par séries : Inflatables, Pre New, The New, Equilibrium, Luxury and Degradation, Statuary, Banality, Made in Heaven, Celebration, etc.

Jeff Koons

L’exposition est lumineuse, colorée et aérée permettant d’avoir une vision générale sur l’ensemble de son œuvre.

Attention de bien respecter la limite noire au sol, sinon vous faites sonner les alarmes, d’ailleurs GROS POINT négatif de l’exposition car vous entendez ce sifflet strident durant toute votre visite. Pas génial…

Jeff Koons

Sinon c’est une bonne expo pour emmener des enfants, car la majorité de ses œuvres restent très enfantines sauf la salle réservée au plus de 18 qui présentent des photographies et sculptures de la série Made in Heaven réalisée par Koons avec l’actrice de films pornos Ilona Staller (alias Cicciolina, sa femme pendant un temps).

Jeff Koons

A travers cette rétrospective, j’ai pu mieux comprendre les différentes approches artistiques de Koons et surtout le regard qu’il porte sur notre société baignée de cette culture de masse.

Avec les séries Pre-New et The New qui font un peu penser aux Ready-Made et au Pop Art américain.

Jeff KoonsJeff Koons

Il remet en cause la définition de l’œuvre d’art et l’acte de l’artiste en utilisant les objets et les outils de la culture de masse.

Jeff Koons

Les dernières séries Antiquity et Gazing Ball témoignent de cette recherche de Jeff Koons de s’inscrire dans l’histoire de l’art pour mieux la réécrire.

Jeff KoonsJeff Koons

Si vous voulez en découvrir plus sur ses œuvres n’hésitez pas à aller sur le site : http://www.jeffkoons.com

Et si vous avez envie de voir cette exposition voici le lien : https://www.centrepompidou.fr/cpv/ressource.action?param.id=FR_R-e512d91cbb73116208e81d4584b326&param.idSource=FR_E-a0b723e271d537f2457bc404b26d2c6

 

C’est jusqu’au 27 avril 2015

de 11h00 à 21h00

Galerie 1 – Centre Pompidou, Paris.

 

Si vous y êtes déjà allée, laissez un petit commentaire pour nous donner vos impressions sur l’expo. Sinon, revenez après l’avoir vue, pour nous dire vos ressentis.

 

A bientôt et bonne expo !

 

Mathilde

%d blogueurs aiment cette page :