Divers

Concilier vie de maman et vie pro

26/09/2017
Concilier vie de maman et vie pro

Aujourd’hui un article un peu spécial pour vous parler de ma façon de concilier ma vie de maman et ma vie pro.

Notre rythme de vie a changé depuis maintenant 6 mois. Les enfants et moi avons déménagé dans le Nord. Mon mari étant encore 3 jours à Paris et 2 dans le Nord. Nous sommes passés un appartement parisien à une maison à la campagne avec jardin. Les enfants ne vont plus à la crèche municipale mais chez une assistante maternelle. Mon ainé est rentré en petite section de maternelle dans une école privée de notre village. Professionnellement, je suis passée d’un gros groupe à une plus petite structure.

En gros, beaucoup de changements pour nous récemment. Je me pose pas mal de questions sur mon rôle de maman active.

Comme je vous disais en début d’article, j’ai changé de travail. Je fais à peu près les mêmes horaires qu’à Paris. Le problème est que j’ai une heure de transport entre mon bureau et la maison. Du coup, le matin je dépose les garçons chez la nounou qui emmène mon ainé à l’école. Le soir, c’est la nounou qui va le chercher, le ramène chez elle pour le goûter et leur donne leur bain. C’est assez dur pour moi de ne pas pouvoir emmener mon fils à l’école comme de nombreux parents le font. J’ai l’impression de manquer des moments de sa vie. Le soir, quand je le récupère, il me raconte un peu sa journée même si à son âge (3 ans) c’est difficile pour lui de raconter en détail sa journée.

Je peux profiter d’eux le matin au réveil, le soir pendant le diner, au moment du coucher et bien sûr le week-end. Justement le week-end, j’essaie de faire le maximum de choses avec eux. Comme ce week-end, nous sommes allées au zoo de Pairi Daiza. Durant le week-end, je trouve que je suis indulgente avec eux. Il m’arrive de laisser passer quelques bêtises car je n’ai pas envie de ma fâcher du fait que j’ai peu de moment avec eux. Et mon mari est dans le même cas que moi puisqu’il ne les voit que 4 jours par semaine. Lui au moins les accompagne deux matins par semaine à l’école car il fait du télétravail pendant ses deux jours dans le Nord.

Je me questionne sur le fait d’être maman au foyer. J’adore mon métier. Je pense que j’aurai du mal à rester à la maison. J’avais eu du mal pendant ma 1ère grossesse de rester sans rien faire. J’ai besoin d’avoir des défis professionnels. Une autre source de stress que celle de mes enfants pour me faire avancer.
Ma chance est que j’ai une super nounou très pédagogue. Je vois bien que mes enfants ont beaucoup plus appris que quand ils étaient à la crèche. J’avais peur que tous ces changements les perturbent. Mais mon ainé est à une véritable soif d’apprendre. Il adore aller à l’école et de retrouver nounou le mercredi pour faire plein d’activités avec elle, son petit frère et les autres enfants de la nounou. Mon petit dernier sait montrer son caractère et il en a ! Ils sont toujours contents d’aller chez la nounou le matin et sont contents de me retrouver le soir. Si ça se passait mal, je pense que je me poserais davantage la question d’arrêter de travailler.

Être maman active n’est pas facile tous les jours ! J’essaie de trouver des solutions pour que mes enfants ne subissent pas trop de la situation. Il faut que j’arrive à me déculpabiliser. Le regard des mamans qui ne travaillent pas, des femmes carriéristes qui n’ont pas d’enfants, me pousse à douter sur ce que je dois faire. Je pense que la solution sera de prendre un 4/5 à la rentrée prochaine pour être là le mercredi pour mes loulous quand ils seront tous les 2 scolarisés.

Et vous, comment faites-vous pour concilier vie pro et vie de maman ?

%d blogueurs aiment cette page :