Écrire un livre suite au décès de Louis

Depuis le décès de Louis, j’écris sur mon blog ce que je ressens. Écrire a toujours été un exutoire pour moi. Écrire un livre après le décès de Louis est une thérapie. Ce livre libère ma parole de maman endeuillée.

A la clinique, j’ai tout le temps pour écrire. Ça me fait du bien. Ça permet de donner du sens à ma peine. Cette écriture me permet d’exprimer mes émotions face à la perte de mon Loulou. Ma psychologue dit mettre des mots sur les maux du deuil. J’écris à l’instinct dans un ordre chronologique quand même. Je me mets des posts it quand des idées, des souvenirs me reviennent. De temps, la nuit je me réveille et j’écris sur un carnet qu’on m’avait offert à la mort de Louis. Après je le retranscris le lendemain.

Je ne sais pas ce que je ferai de ce livre une fois achevé. J’aimerais l’écrire jusqu’à l’anniversaire de sa mort. Comme pour boucler une année de deuil. Ce livre pourra peut-être aider plus tard Henri et Martin à comprendre ce que j’ai vécu depuis la mort de leur frère. Si jamais je le publie, il aidera peut-être d’autres parents dans la même situation que nous. Les livres témoignages d’autres parents m’ont beaucoup aidé pour comprendre les émotions ressenties suite à la perte d’un enfant.

En tout cas, ce séjour en clinique me permet de penser à moi, à réfléchir et à écrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez aussi aimer